Comment choisir son snowboard ?

choix du snowboard

Vraie passion pour beaucoup, le snowboard est un sport de glisse sur neige qui existe depuis plus d’un siècle. Chaque snowboardeur a son terrain de jeu, son niveau, son style et donc sa planche ou son snowboard. Snowboard Freestyle Twin Tip ou All Mountain directionnel ? Souple ou rigide ? Et comment choisir le bon ? Entre les 6 différents types de snowboard, le choix demande certaines connaissances techniques. Voici donc quelques conseils qui vous aideront à bien choisir votre snowboard.

Quels sont les différents types de snowboard ?

Le snowboard freestyle

Il s’agit d’une planche qui possède une forme symétrique ou « twin tip ». Cela permet aux snowboardeurs de glisser dans les deux sens. Il est généralement large et court, pour favoriser la stabilité à la réception lorsque vous tournez court. Comme son nom laisse sous-entendre, ce type de planche été conçu pour réaliser des figures et des styles.

Le snowboard alpin

Contrairement au snowboard freestyle, la planche alpine privilégie la vitesse au style. Plus longue et plus étroite, elle est conçue pour les pistes damées et à forte pente. Sa forme est parfaite pour faire du carving (virer sans dérapage). Ce type de planche nécessite un équipement adapté pour ne pas perdre l’équilibre. C’est le cas, par exemple, du port de chaussures rigides.

Le snowboard freeride

Le snowboard freeride est la planche polyvalente par excellence. Il dispose d’un talon et d’une spatule de formes différentes pour s’adapter à toutes les conditions et toutes les surfaces. Que vous soyez sur la piste ou en hors-piste, le snowboard freeride permet de tout faire. S’ajoute à cela sa forme directionnelle pour une maniabilité hors pair.

Le boadercross

Le boadercross est une planche de longueur moyenne. Il est fabriqué pour le parcours qui porte son nom : le parcours d’obstacle boadercross. Chronométrés, les snowboardeurs devront glisser sur une piste semée de portes, de bosses et de virages relevés. C’est pour cela qu’ils devront avoir des planches dotées d’un Flex rigide et qui restent larges.

La planche pour poudreuse

Cette planche est reconnaissable grâce à son talon unique appelé swallow tail ou queue d’hirondelle. Cette particularité lui confère une faculté de déformation en torsion élevée. De plus, sa pointe permet ensuite de flotter sur la poudreuse.

Destinée spécialement à cet effet, cette planche est parfaite pour glisser sur les stations poudreuses du monde entier, comme Innsbruck Nordkette, Stuben, La Grave, Niseko ou encore Nevados de Chillan.

La planche splitboard

Il s’agit d’une planche qui peut être partagée en deux sur la longueur. En snowboard, elle est parfaite pour le hors-piste et les descentes maîtrisées. Si l’envie de faire un peu de ski monte en vous, il suffit de scinder la planche en deux pour avoir une paire de skis.

Comment choisir son snowboard ?

L’usage du snowboard

  • Freestyle : c’est pour les personnes qui aiment aller dans les snowparks pour essayer des sauts et des figures. Si c’est votre cas, alors munissez-vous d’un twin tip. Cette planche est dotée de fixations parfaitement centrées pour une meilleure stabilité.
  • All Mountain : si vous ne faites pas partie de la première catégorie, c’est que vous privilégiez plutôt la découverte et les nouvelles sensations. Pour répondre à ces attentes, il suffit de prendre une planche bidirectionnelle et explorer simplement les domaines skiables.

Le niveau du snowboardeur

  • Débutant : les snowboardeurs débutants parcourent les pistes vertes à rouges en virages dérapés et commencent à aller en switch. Ils effectuent de petits sauts avec un atterrissage en planche à plat. Dans ce cas, il est préférable d’opter pour une planche souple et tolérante pour éviter les erreurs.
  • Confirmé : si vous enchaînez des virages coupés sur neige dure ou piste rouge à noire et enchaînez les virages en switch ou le saut à 180°, c’est que vous entrez dans la catégorie des confirmés. Pour cela, vous pouvez vous orienter vers les planches medium afin d’avoir plus d’accroche.
  • Expert : les experts peuvent faire des descentes sur toutes les neiges et toutes les pistes. Ils combinent vitesse, style, trajectoire et efficacité. Ils descendent des couloirs peu larges en pente de 35° ou plus. Ils réalisent un grap sur une table moyenne tout en maintenant l’équilibre en l’air. Bref, le snowboard n’a plus de secret pour eux. Si c’est votre cas, alors le moment est arrivé de s’orienter vers les planches rigides.

La taille du snowboard

La taille de la planche va tenir en compte son usage et la taille du snowboardeur.

Pour un usage freestyle, la planche doit rester assez courte : environ 20 à 25 cm de moins que votre taille. En se mettant debout, la planche doit être au niveau de votre épaule ou tout au plus le menton.

Pour un usage all Mountain, préférez une planche entre moins de 10 cm et de 20 cm de votre taille. En position verticale, elle doit arriver entre l’épaule et le bas du cou.

Valable pour les deux usages, les petites planches facilitent la pratique et les rotations tandis que les grandes garantissent la stabilité.

Conclusion

Ce sport de glisse sur neige se pratique avec aisance et beaucoup de plaisir si vous disposez du matériel adapté. Depuis la planche freestyle à la splitboard, chaque type de snowboard à ses propres caractéristiques en fonction de son usage. La taille, le niveau et la pointure du snowboardeur entrent également en jeu pour permettre de trouver la planche idéale. Une fois que vous avez trouvé le snowboard parfait, il ne vous reste plus qu’à vous adonner à cœur joie à votre sport favori.